IMG_8525
(Pâtes de riz et tofu à la sauce tomate, un de ses plats préférés!)

Vendredi dernier, nous avions rdv avec une allergologue pour faire le bilan des allergies de la puce.

Le contact a été franchement négatif pour Zhom et Bichounette : l'allergo alternait entre "douceur" et "rigueur" (comme elle le dit elle-même), un coup elle était mielleuse, la fois d'après elle criait. Le problème est que Bichounette aime les choses claires : on est gentil ou on ne l'est pas. Ce comportement de balancier l'a plus effrayée que rassurée. Bref.
Pas d'écoute ni d'empathie pour l'enfant. Moi, ça m'a un peu énervée, mais je savais pour quelle raison on était là. Faire un état des lieux.

Le bilan sanguin qu'on avait fait il y a quelques semaines montrait encore des IgE positives à l'œuf (blanc et jaune), à la moutarde et à l'arachide. Pour le gluten et le poisson, les IgE étaient négatives.

L'allergo a donc fait des prick-tests à la puce (je vous épargne la description des cris, des pleurs, et la gestion médicale de la situation...). Résultats : allergie persistante au blé, à la moutarde et au blanc d'oeuf.
Résultats négatifs pour le jaune d'œuf, le poisson et l'arachide.

Qu'en est-il pour la suite? Son discours était assez flou.
Nous y avons toutefois péché quelques informations :

- pour le gluten : il s'agirait plutôt d'une allergie au blé, sans allergie au gluten. Cela nous permettrait de ré-introduire les céréales à gluten (seigle, avoine, orge), hormis le blé, et d'élargir son alimentation céréalière. Ce serait super!
Son conseil était de réaliser tout d'abord un patch-test, par exemple à l'avoine, puis si celui-ci était négatif, il fallait faire un "test d'apposition labiale" : il s'agit de laisser pendant environ 15 minutes, un petit bout d'aliment entouré d'une compresse, entre la gencive inférieure et la lèvre... (Est-ce bien réalisable sur Bichounette, qui n'arrête pas de gigoter??? Peut-être en lui liant les 4 membres, et en maintenant sa tête et sa bouche, bien sûr, pendant tout ce temps... mouais...)

- pour les PLV : elle souhaite une ré-intro en milieu hospitalier (test de provocation orale), mais pas tout de suite. Elle pense que Bichounette est encore trop marquée par sa dernière prise de sang (qui l'a effectivement traumatisée et a rendu cette consultation difficile) et préfère attendre quelques mois.

- pour le jaune d'œuf : test d'apposition labiale également.

- pour le blanc d'œuf et la moutarde : stand by. Les réactions cutanées sont encore trop vives pour tenter quoi que soit.

Parmi toutes ces informations, elle nous a dit que le sarrasin (aussi appelé "blé noir"), ne devait pas être consommé dans une allergie au blé : c'est complètement faux! Blé et sarrasin ne sont pas de la même famille. Bichounette en consomme d'ailleurs sans aucun souci.   

Zhom ne veut plus y retourner (à cause de sa façon de se comporter et son discours ambivalent) et Bichounette nous a répété pendant les jours qui ont suivi la consultation que le Dr machin était méchante et qu'elle lui avait fait mal. No comment.

N.B. nous avons fait le patch-test à l'avoine qui semble être négatif. Je pense faire un prick à l'avoine avant de tenter son test d'apposition labiale qui ne m'enchante guère... La suite au prochain épisode!